Partager sur

Syndic : un métier aux multiples compétences et obligations :


Publié le 25 mai 2018

Chargé d’assurer l’exécution des dispositions du règlement de copropriété et des décisions de l’assemblée générale telles que le recouvrement des charges, les travaux, l’entretien courant, etc…, le syndic a également pour missions :

•    l’établissement du budget prévisionnel du syndicat des copropriétaires à soumettre au vote de l’assemblée générale ;
•    l’ouverture d’un compte bancaire séparé au nom du syndicat des copropriétaires obligatoire au- dessus de 15 lots ;
•    la perception des avances sur trésorerie et provisions sur travaux ;
•    l’administration de l’immeuble en veillant à sa conservation et à son entretien ;
•    la représentation du syndicat des copropriétaires dans tous les actes civils et en justice ;
•    l’établissement d’un carnet d’entretien mis à la disposition de chaque copropriétaire ;

Afin de mieux encadrer la profession, la loi ALUR a mis en place certaines dispositions telles que :
•    une carte professionnelle spécifique ;
•    un code de déontologie ;
•    une obligation de formation régulière.

Le Syndic professionnel doit obtenir une carte professionnelle distincte « syndic de copropriété » délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie, soumise au respect de l’obligation de formation continue, à la justification de la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle ainsi que d’une garantie financière suffisante, en cas de liquidation judiciaire, pour assurer à la copropriété le remboursement de ses fonds.

Le Syndic non professionnel n’est pas obligé d’être détenteur d’une carte professionnelle, ni de présenter une garantie financière ou une assurance de responsabilité civile. Toutefois, sa responsabilité pouvant être engagée au même titre que celle d’un professionnel, il lui est  recommandé de souscrire une telle assurance.

Enfin, il n’existe aucun diplôme spécifique au métier de syndic de copropriété qui est accessible par différentes voies avec un bac+2 minimum, en droit, comptabilité, gestion immobilière, vente et gestion d’immeuble (ICH). Au-delà de cette formation académique, c’est l’expérience qui est importante avec des compétences diverses nécessaires dans les domaines :

•    comptable,
•    juridique,
•    de pathologie du bâtiment,
•    d’animation d’assemblée générale.

Le métier de syndic est donc un métier encadré et garanti, sujet au contrôle annuel de nos caisses de garantie et du législateur, gage de sécurité pour les copropriétaires.

 

Contact

Siège

18 rue d'Armeny 13006 Marseille

Agence

Bd Ange Delestrade 13380 Plan de Cuques

04 91 15 58 00

Adhérents

Se connecter